Le blog

Branle-bas de combat au Bloc n°3 !

Le mois de septembre 2016 fut chargé en matière de travaux.

Les Journées Européennes du Patrimoine approchant (17 et 18 septembre 2016), il fallait à tout prix procéder à la mise en peinture de l’ensemble des murs et plafonds du dernier sous-sol (qui avaient eu jusque là le temps de s’assécher convenablement) et des parties métalliques, installer passes-câbles, hublots, boîtes de dérivation, prises électriques et les raccorder, remettre en place les conduites de ventilation et installer le mobilier devant s’y trouver.

Il fallait également nettoyer l’ensemble du bloc afin qu’il soit présentable aux visiteurs – les mois précédents ayant apportés beaucoup de poussière, malgré les mesures prises pour la contenir et l’évacuer.

Autrement dit, il y avait du pain sur la planche !

La première pièce à retrouver ses couleurs d’origine fut l’usine électrique, avec ses trois teintes : blanc pour la partie haute, bleu clair pour la partie inférieure, et noir pour la partie basse, sans oublier bien sûr, le liseret rouge entre les deux premières teintes. Les teintes sont identiques pour la salle des cuves, à la différence près que seuls les murs directement visibles sont concernés. En effet, les autres, situés derrière les cuves ainsi qu’au fond la pièce, avaient seulement été peints en blanc lors de la construction du bloc. Les deux pièces restantes – couloir central et magasin M3 – sont quant à elles uni-teinte (blanc).

Une fois la mise en peinture générale effectuée et hormis quelques petites retouches à réaliser dans un futur proche, l’électrification du sous-sol a pu débuter. Soixante-quinze mètres de câble électrique ont ainsi été tirés, et alimentent entre autres les treize hublots ALSTOM qui éclairent ce sous-sol (les chemins de câbles ont été respectés). Deux jours ont été nécessaires, mais ça y est ! L’éclairage «d’époque» est en place !

Ensuite, nous avons œuvré à la pose des conduites de ventilation et à la mise en place du mobilier, avec l’établi dans le couloir central et les deux table-caissons pour la préparation des obus de mortier de 81 mm dans le magasin M3.

Ensuite, un bon coup de balais, et nous voilà le 17 septembre 2016 – Journées Européennes du Patrimoine – avec le dernier sous-sol, enfin présentable au public.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *