Association de Sauvegarde des Petits
Ouvrages de Laudrefang et Téting
Un peu d'histoire
La Ligne Maginot

La ligne Maginot est une complexe organisation défensive dont la construction débuta à la fin des années 1920 pour prémunir la France contre une éventuelle offensive de l'Armée allemande, défaite lors de la Première Guerre mondiale.

Dans le nord-est de la France, elle consiste ainsi en 53 ouvrages, c'est-à-dire des forts, autonomes mais se couvrant l'un l'autre de leurs armes respectives : c'est le principe des feux de flanquement. Par diplomatie, aucune arme n'était donc directement pointée vers l'Allemagne et en cas d'attaque, la mission d'un ouvrage était finalement de couvrir son voisin.

Chacun de ces ouvrages était constitué d'un ou plusieurs blocs de combat, la plupart du temps reliés entre eux par une galerie souterraine (30 mètres sous terre en moyenne), sur laquelle se greffaient une caserne, une usine électrique, un poste de commandement, etc.

Mais la ligne Maginot, en dehors de ces ouvrages et des casemates d'intervalle situées entre chacun d'eux pour assurer la continuité des feux et constituer ainsi la Ligne Principale de Résistance, c'est aussi des avant-postes, des blockhaus plus légers sur l'arrière, des postes d'observation, des abris, des troupes mobiles, des points d'artillerie, bref, un véritable dispositif établi en profondeur.

Le tout divisé en Secteurs Fortifiés, chacun relevant d'un commandement spécifique.

Sébastien RAO Nombre de visiteurs : 4092 ASPOLT (Association de Sauvegarde des Petits Ouvrages de Laudrefang et Téting) 2007